coloration cheveux tie & dye

Trrrrès loin des magazines chic et choc, le terme et la technique de coloration nous viennent des hippies californiens adeptes du Do It Yourself qui passaient leurs t shirts dans des bains de couleurs et arboraient fièrement par leurs créations « arc en ciel » amour et psychédélisme.

Aujourd’hui on entend avant tout par « Tie & Dye » , une coloration bicolore, qui désigne un dégradé sur les cheveux. La plus commune est le blond car l’effet recherché est d’illuminer sa chevelure mais pas la seule possible : sur cheveux bruns bien sûr ou en versions plus originales et flashy pour les Dip Dye.

A la différence de l’Ombré Hair, le Tie and Dye propose une démarcation assez nette entre la racine et les pointes. Le procédé consiste à garder sa base naturelle à la racine et à colorer les demi-longueurs jusqu’aux pointes d’une autre couleur. Vous aurez pu retenir également le principe de « balayage horizontal ».

Pourquoi c’est si mode ? Appliqués sur des cheveux longs ou mi-longs, froissés ou ondulés, on obtient un effet bain de soleil du plus bel effet car il apporte lumière et texture aux cheveux.

Pour les cheveux bruns, on privilégiera 3 teintes pour l’obtention d’un effet naturel, une base chocolat vers un ton noisette avant de passer sur des pointes blondes miel par exemple. Mode à part, vos meilleurs indices de « bon ton » résident dans votre couleur de peau et dans celle de vos yeux . Un blond trop clair se marie moins bien avec des yeux très noirs.!!

Il faut le dire aussi, un Tie and Dye, c’est travailler le cheveu sur sa partie la plus sensible, la plus sèche et donc celle nécessitant d’être la plus nourrie.Ce qui veut dire qu’il vaut mieux éviter de le réaliser sur des cheveux abîmés et qu’il convient d’en sacrifier quelques centimètres si vos pointes fourchent ou se dédoublent…

Dans tous les cas et quelque soit votre nature et couleur de cheveux, prenez bien soin de vos cheveux en utilisant masques et huiles pour favoriser leur hydratation et leur récupération entre deux couleurs.